Les secrets pour surmonter le manque de confiance en soi

La séduction est un domaine qui semble inaccessible lorsqu’on est timide. Et encore plus lorsqu’on manque de confiance en soi. Mais à la question « peut on draguer quand on manque de confiance en soi? » ma réponse est définitivement : oui ! Ceci dit, il vous faut absolument intégrer que selon votre degrés de confiance initial, le chemin sera plus ou moins long et compliqué. Car, malgré tout, la confiance est un des critères majeurs pour séduire une fille. Ceci dit, même si ce chemin sera long, vos efforts seront récompensés au centuple si vous vous y tenez et améliorez notablement votre assurance.

Pourquoi le manque de confiance en soi est un mauvais vecteur d’attraction

Si vous souffrez d’un manque de confiance, sachez que l’image que vous renvoyez de vous à l’extérieur sera par conséquent très mauvaise. Peu importe ce que vous ferez, vous enverrez ce message subliminal : « je suis un loser, et tout le monde vaut mieux que moi ». Malheureusement pour vous, ça vous décrédibilisera instantanément en tant que prétendant alpha. Et vous savez très bien à quel point l’homme alpha est plus attirant que l’homme bêta…

L’idée c’est que, à trop manquer d’assurance, vous transpirerez le mal être. Et le gros problème est que, cette faiblesse sera irrémédiablement transmise aux gens qui vous côtoient sous forme de stress. Car tout ce que vous ferez, vous le ferez en craignant de décevoir votre vis-à-vis. C’est aussi mauvais pour vous que pour vos interlocuteurs. Et en particulier les filles que vous voudrez séduire.

Alors oui, parfois, vous aurez certaines filles qui resteront malgré tout. Mais à ce moment là, vous inverserez les rôles : la fille se sentira vouloir vous protégez, telle une mère ou une grande soeur. Oui, une mère ou une soeur … Comprenez bien : une fille aime pouvoir donner ce côté protecteur de temps à autre, mais uniquement à leur petit frère, ou à des enfants qu’elle doit garder. Pas à l’homme avec qui elle partagera une partie de jambes en l’air!

Donc gardez bien à l’esprit : Si vous êtes confiant, vous prendrez implicitement la responsabilité. Et tant que vous prenez la responsabilité, la fille qui sera avec vous en sera dédouanée et se sentira protégée. Dans la cas contraire, en cas de manque de confiance, les gens se sentiront obligés d’être responsables à votre place. Et donc vous leur imposez le stress de la prise de décision. C’est en partie pour ça que vous devrez absolument prendre plus d’assurance. Le seul cas de figure qui donnera à la fille une envie naturelle de prendre la responsabilité, c’est celui qui vous déclasse au rang d’enfant à materner. Ce que vous n’êtes pas !

Le manque de confiance en soi : les causes

Souvent le manque de confiance vient de ses expériences passées. Naturellement, une personne qui a été gâtée par la nature et qui aura eu ses premiers compliments tôt, aura tendance à développer une très grande confiance en lui, car à mesure qu’il reçoit ces flatteries, son image de lui même s’embellie. Ce qui aura irrémédiablement un effet positif sur l’image qu’il projettera. Un énorme cercle vertueux en somme.

A contrario, une personne qui recevra des remarques désobligeantes et très marquantes, aura quant à lui plus de mal à s’assumer. La première remarque le remettra fortement en question, abimant instantanément l’image qu’il projette de lui même, pour finir par être à l’affût du moindre argument venant corroborer ses hypothèses négatives. Et de toute façon, l’image mauvaise qu’il se fait de lui même sera bien entendu perçue par les autres, ce qui le rendra encore plus repoussant. Et on entre dans le cercle vicieux du manque de confiance en soi.

Des deux directions, vous aurez compris, la meilleure est la première. Sauf que vous n’êtes peut être pas aussi beau que Ryan Gosling et vous pensez peut être que c’est foutu pour vous. Et bien, non pas du tout ! Malgré tout, vous verrez plus tard qu’il existe une troisième voie, encore plus vertueuse, car contrairement à la confiance naturelle, vous serez en mesure de simuler ce cercle vertueux, en dépit dans mauvaises remarques qui peuvent potentiellement arriver dans le processus. Car la personne naturellement confiante, n’est pas à l’abris d’un choc remettant tout en question. Suivant la force d’autorité de la personne qui lui fera une mauvaise remarque, sa confiance peut s’écrouler. Ce ne sera pas votre cas, puisque votre confiance ne reposera pas sur la validation des autres.

Une autre grosse cause d’un manque d’assurance, est la peur excessive de la prise de risque. La peur inhibe et génère des tensions internes, et c’est cela que vous transmettez quand vous n’avez aucune confiance. Les tensions internes vous font toujours tout remettre en question. Plus qu’il n’en faut en tout cas.

Mais on a surtout peur, parce qu’on refuse d’être mal jugé. Cette peur nous empêche d’agir lorsque l’on accorde trop d’importance à l’avis des autres sur soi. Au final, on se retrouve à ne rien tenter, et pire : notre potentiel d’attraction est tellement bas que même les filles les plus avenantes ne feront pas le premier pas.

Le manque de confiance en soi n’est pas une fatalité

Le manque de confiance est donc un handicap qui va vous embêter tout du long. Ceci dit, il n’est absolument pas impossible de s’en sortir. J’ai moi même longtemps souffert d’un manque de confiance. Tantôt je me trouvais petit, tantôt je me trouvais gringalet, voire moche … Et ça ne m’a pas empêché de devenir le mec le plus cool du monde 8 ans plus tard.

Mais pour cela, il vous faudra  :

  • Reconnaitre que vous avez un problème
  • être déterminé à faire tous les efforts possibles pour changer

Car oui, fermer les yeux sur son manque de confiance en soi et ne jamais y faire face, c’est un peu comme accepter le fait d’être un loser : ça ne vous mènera nulle part. Il vous faut dès à présent reconnaître que vous avez un soucis, et qu’il vous faut le corriger.

Par la suite, dédicacez vos efforts à la résolution de ce problème car je vous le dit encore en toute connaissance de cause : on peut changer, et si moi j’y suis arrivé vous le pouvez également.  Et souvenez vous : en continuant de faire ce que vous avez toujours fait, vous continuerez d’obtenir ce que vous avez toujours obtenu. Le changement est à ce prix!

Et donc comment surmonter ce manque d’assurance  ?

Premièrement, il va vous falloir changer d’état d’esprit. Il vous absolument être conscient que vous entrez dans une phase de tâtonnements. Vous allez aussi bien réussir qu’échouer. Mais dites vous bien qu’échouer ce n’est juste que reculer pour mieux sauter : la seule réelle façon d’avancer lorsqu’on ne sait plus comment faire, c’est d’échouer et d’apprendre de ses échecs.

Et puis, vous êtes dans une optique de développement personnel, qui court sur le moyen/long terme, donc ne vous attendez pas à des changements instantanés. Dans cette course, vous êtes le seul participant : car c’est uniquement contre vous que vous vous battez. Alors ne vous hâtez pas, prenez le temps d’avancer pas à pas.

Evitez également de vous empêtrer dans une analyse de ce qui se passe à l’extérieur : à savoir les remarques, les critiques sur votre physique, sur ce que vous faites … De toute façon, sachez que le physique n’est pas la chose la plus importante qui soit. Ensuite, il vous faudra oublier l’extérieur pour vous recentrer sur vous. Ce qui veut dire : cessez d’accorder une importance quasi religieuse à ce que pourraient penser les autres de vous. (Vous seriez bien étonné de voir combien les gens s’en foutent que vous vous preniez un râteau dans la rue… Une ou deux personnes vous apercevront, mais souvent, ils ne comprendront même pas ce qu’il se passe)

Il vous faut ensuite adopter un état d’esprit le plus positif possible. Arrêtez de vous focaliser sur le négatif ! Apprenez à vous concentrer que sur ce qui est positif autour de vous.

Donnez vous un rituel :

  • Chaque soir avant de vous coucher, énumérez les 3 choses les plus positives qui vous soient arrivé dans la journée
  • Le matin repensez aux trois points positifs de la veille

L’idée est tout bête ici : il s’agit de forcer votre cerveau à mettre l’accent sur ce qu’il y a de positif. A partir du moment où vous vous focalisez sur les bonnes choses, vous éliminerez naturellement et progressivement les mauvaises pensées qui sont si néfastes à votre conditionnement. Ne négligez pas ce détail, car le cerveau est très sensible à ce genre d’états : si vous l’habituez à se focaliser sur le négatif, il ne verra plus que ça. Vous finirez dépressif, et vous n’avancerez plus.

Donc voici un exercice que vous devrez pratiquer tous les jours pendant 3 semaines :

  • Listez vos 10 qualités majeures. Si elles ne vous viennent pas à l’esprit tout de suite, réfléchissez y !
  • Dès que vous les avez trouvé, répétez les chaque matin, devant votre miroir
  • Terminez en étant un peu narcissique, et exprimez à quel point vous vous trouvez beau et cool

Ca parait un peu stupide comme ça, mais croyez moi : cet exercice d’auto persuasion peut réellement vous aider à franchir un cap.

Enfin, dernier point à travailler : développez une mentalité d’action. Il vous faut absolument oublier les doutes qui passent en boucle dans votre cerveau. Et pour cela : il vous faut court circuiter votre schéma de pensée. Et il n’y a pas trente six mille solution : il vous faut absolument apprendre à être un homme d’action. Prendre le réflexe d’agir avant même de laisser le cerveau le temps de vous trouver des excuses rationnelles.

Et c’est certainement le conseil le plus important de cette chronique : apprenez à agir de suite. Ne procrastinez plus (car la procrastination favorise d’autant plus la psychose, qu’elle vous donne plus de temps pour imaginer les pires scénarios possibles et imaginables) . Alors oui, si vous croisez une fille qui vous plait et que vous n’arrivez pas à aller directement lui parler, commencez plus petit, sur les choses directement applicables en l’état. Mais l’idée générale est que : si vous pouvez faire une chose (une corvée, un devoir, une recherche .. bref, toute tâche qui doit être fait) en moins de 15 minutes, faites le ! Ca vous donnera le réflexe d’agir sur les petites taches de la vie, et vous finirez peu à peu à appliquer ça sur l’ensemble de votre fonctionnement. Et sans même vous en être aperçu, vous aurez abordé une fille, au nez et à la barbe de votre foutu sens rationnel qui vous aurait trouvé 15 excellentes excuses pour vous persuader que vous n’êtes pas à la hauteur. Et le manque de confiance en soi sera déjà derrière vous.

Until next time
PEACE

Les secrets pour surmonter le manque de confiance en soi

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit de drague

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction

2 Commentaires

  1. Léo septembre 24, 2014
    • Mike septembre 26, 2014

Lâche ton com !!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit!!

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction