Pourquoi vous ne comprendrez jamais les femmes (et quoi faire du coup)

Que pensent les femmes ? Que veulent-elles? Voici deux questions auxquelles les hommes ont éternellement tenté de trouver réponse, parfois au prix de ruptures, divorces, longues périodes de célibat…sans comprendre qu’en réalité, lorsqu’il s’agit du domaine de la séduction et des relations, il faut attaquer la question complètement différemment.

Les hommes viennent de Mars , les femmes de Vénus

Sous cette phrase célèbre et assez cliché, se cache une bonne part de vérité. Les hommes et les femmes ne pensent et ne ressentent pas les choses de la même manière (évidence n°1?). Combien de fois vous êtes vous retrouvés dans la situation suivante :

  1. Elle vous dit « Oui ! Je choisis/j’ai vraiment envie de faire Activité A »
  2. Une heure plus tard : « Ah non, activité A jamais de la vie ! Je veux B évidemment ! »
  3. 30 min plus tard : « Mais j’avais dit C ! Tu fais chier . Ciao»

Comment en si peu de temps peuvent-elles à ce point virer de bord. Cela semble complètement illogique pour un homme. « A quoi elle pense ? Qu’est-ce qu’elle veut au final… ? ».

 

Les femmes sont émotionnelles, les hommes logiques

« Oula, tu généralises trop là ». « Attention, c’est presque misogyne ça ». De vraies phrases que l’on m’a sorti après que j’ai lâché cette fausse bombe. Il n’y a rien de mal dans cette phrase, au contraire, c’est encore mieux pour nous (les hommes, au masculin).

Les femmes sont gouvernées par leurs émotions. Elles sont parfaitement capables de réfléchir avec logique et raisonnement, mais vivent les choses avec un thermomètre émotionnel qu’un homme ne possède (en général) pas . Un thermomètre encore plus important lorsqu’il s’agit de relations sociales, voire de rencontres intimes.

 

Le thermomètre émotionnel des femmes, ce fourbe

Concrètement, cela veut dire que pour toute (oui, toute) décision prise, phrase émise, promesse énoncée, etc…il faut prendre en compte le contexte dans lequel elle a été faite.

Admettons qu’une femme accepte de vous donner son numéro dans la rue, à ce moment précis, cela veut dire qu’elle était dans un état émotionnel qui la prédisposait mieux à vouloir garder contact avec vous. Bien sûr, elle peut aussi vous l’avoir donné pour se débarrasser de vous, mais dans la majeure partie des cas où elle le fait avec sourire, c’est que sur le moment, la situation s’y prêtait bien.

ET C’EST TOUT. Le lendemain, voire le soir même, elle peut complètement retourner sa veste. Pour un homme, la « logique » voudrait qu’après avoir pris un contact, l’étape suivante naturelle serait de communiquer et de se revoir. Pour une femme, l’environnement émotionnel dans lequel elle a accepté quelque chose (ici, le numéro) est primordial. Si au retour à sa bulle personnelle et sa vie quotidienne, elle se rend compte que l’instant que vous lui avez fait vivre était trop hors normes, ou qu’un quelqu’un accroc refait surface, elle est tout à fait capable de couper ton contact.

Et il n’y a rien à y comprendre. Rien à essayer de décrypter. Rien à lui reprocher… Tout simplement, sa température émotionnelle n’était pas suffisamment élevée pour que vous « surviviez dans sa tête» au retour à sa vie normale, après vous avoir rencontré. Sur l’instant, c’était génial, pour vous autant que pour elle, mais…pas suffisamment.

 

Le thermomètre émotionnel des femmes, ce génie

Mais inversement, c’est grâce à ce thermomètre quasi-incontrôlable que des choses extraordinaires peuvent se passer. Si, sur le moment, vous arrivez à la transporter, à lui faire vivre quelque chose de fort, que vous établissez une vraie connexion ou que vous parlez avec passion et envie…alors l’existence du thermomètre va jouer en votre faveur. Vous n’avez pas besoin de « savoir ce qu’elle veut  ou pense », tout ce dont vous avez besoin, c’est de savoir l’engager émotionnellement.

Si sa température émotionnelle est suffisamment élevée, elle peut « oublier » sa journée soldes et vous suivre au bout de 10 minutes dans un café ou un bar. Si vous l’augmentez davantage, elle peut même ne plus mentionner « son copain » ou « sa meilleure amie qui l’attend » et vous suivre chez vous dés le premier soir…Ce qui, d’un point de vue purement logique, est assez inconcevable voire même carrément flippant. Qui irait suivre un inconnu total, rencontré dans la rue, jusqu’à chez lui. Même s’il a des bonbons gratuits dans son van (non svp les filles…ne montez pas dans les vans sans fenêtres).

 

Une femme veut se laisser emporter

La belle féminité, la vraie féminité, arrive quand une femme peut s’adonner complètement à ce qu’elle ressent et surfer sur cette vague. Il est de votre responsabilité de l’amener jusqu’à cet état, libre à elle de vous suivre ou non et de vous résister. Si elle coupe contact à un moment, ou qu’elle change complètement d’avis sur une chose, c’est tout simplement que son état ne correspondait pas à l’ « endroit où vous vouliez l’amener ». Cela peut être :

  • Prendre son numéro
  • L’emmener prendre un café dans le « Starbucks à 300m » au bout de 10 min
  • La revoir pour un verre dans 2 jours
  • L’amener chez vous
  • etc…

 

En bref

Cela ne sert à rien de vouloir essayer de « comprendre une femme ». Elles auront toujours des réactions et des agissements propres à l’état émotionnel dans lequel elles sont…Et c’est génial comme ça ! C’est ce qui différencie les hommes des femmes, ce qui permet de créer des moments incroyables et imprévus.

Plutôt que de vouloir les comprendre, sachez les amener dans un état émotionnel qui les rendra plus aptes à vous suivre dans vos aventures. A l’inverse, reconnaissez quand vous ne pouvez rien changer à cet état, et passez votre chemin ou ré-essayez plus tard.

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit de drague

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction

Lâche ton com !!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit!!

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction