Guide de survie pour draguer à l’étranger

C’est depuis la Suède que je vous écris cet article sur comment réussir à draguer à l’étranger ou en voyage. Et je peux vous dire que les Suédoises sont bien aussi belles que les légendes scandinaves le disent…mais pour réussir à les séduire, voire pour séduire des étrangères en général, il est primordial de tenir compte des différences de culture. Les clichés ont la vie dure, et si certains peuvent se vérifier (comme la beauté insolente des suédoises blondes), d’autres sont à proscrire! Dans cet article, je vous donne pas à pas, la meilleure stratégie pour faire des rencontres en voyage et réussir à draguer des étrangères, le plus efficacement possible.

Ayez le bon état d’esprit pour draguer à l’étranger

Avant de commencer à séduire, il est important de démêler le vrai du faux. Connaître les conseils suivants va vous permettre d’éviter de tomber dans les pièges du « touriste en quête d’aventures » et de plutôt vous tourner vers un voyage plein de rencontres.

En premier lieu, vous devez comprendre l’importance cruciale des différences culturelles. Cela peut sembler évident, mais peut aussi faire la différence entre une fille qui accepte de vous suivre dans votre chambre d’hôtel et un échec. L’exemple le plus probant pour comprendre ce point concerne le contact physique et la proximité.

Exemple :

  • Au Brésil, il est tout à fait normal que les gens vous touchent un peu partout. Ils sont donc aussi, par défaut, très proches physiquement les uns des autres. D’embrassades en baisers, accolades ou autres tapes sur l’épaule, le contact physique est complètement admis dans la culture brésilienne.
  • Dans les pays scandinaves, et notamment en Suède, l’espace « personnel » est plus important pour un inconnu. Les contacts se font entre personnes qui se connaissent déjà mieux (d’un même cercle social) et trop rentrer dans cet espace peut ressembler à une sorte d’invasion (avec cette gêne que vous ressentez quand quelqu’un est trop près de vous).

Il est évident que si vous agissez de la même manière en Suède et au Brésil, en prétextant que vous désirez « rester vous-même quoiqu’il arrive », vous allez vous heurter à un mur qu’il serait facile de contourner avec un minimum d’intelligence sociale. Pour faire tomber les premières barrières d’une fille à l’étranger, vous devez instaurer un sentiment de confiance et de point commun entre vous. C’est pour cette raison que l’on dit souvent que pour se faire apprécier des gens, il faut les considérer comme de vieux amis.

Si vous comprenez les codes sociaux du pays dans lequel vous êtes, la fille le remarquera instantanément (consciemment ou inconsciemment). Tout d’un coup, vous passez de touriste lambda à voyageur qui connaît mon pays, vous montrez que vous et elle êtes « dans le même camp » et que vous parlez le même langage (corporel ou autre…). Cela ne veut pas dire que vous devez faire semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas, ou encore moins passer pour une personne locale ; vous calibrez vos actions pour garder à la fois votre exotisme étranger et l’intelligence sociale du voyageur aguerri. Couplé à vos compétences en séduction, hop, d’un coup vous devenez plus attirant et différent !

Cela s’applique à tous les niveaux d’une interaction avec une étrangère. J’ai ici utilisé l’exemple du contact et de la proximité physiques, mais tout détail que vous connaissez vous donnera un avantage et participera à créer ce sentiment de « même camp » avec elle (petit exemple pour les suédoises, au lieu de leur proposer de prendre un café, emmenez-la plutôt prendre une fika par exemple).

Les filles à l’étranger ne sont pas plus faciles

Maintenant que vous avez adopté l’état d’esprit du voyageur qui se mêle parfaitement à la foule locale tout en gardant ses origines, il est temps de vous débarrasser d’une croyance qui freine énormément de séducteurs en voyage: que les filles à l’étranger sont plus faciles. Non, être un étranger avec un bel accent bien de chez vous (sauf peut être pour ces damned british…) ne vous donnera pas d’avantage majeur par rapport aux autres hommes. Vous devez toujours être attirant en tant que personne et comprendre la culture locale.

Ne pas faire l’un ou l’autre ne va pas vous empêcher de coucher avec une étrangère…mais va grandement réduire vos chances d’y parvenir. Les filles d’Europe de l’Est ne vont pas se déshabiller dés que vous leur dites que vous venez de l’Occident et les nordiques ne vont pas s’évanouir en sachant que vous avez des origines espagnoles ou grecques. Partir en voyage avec la croyance que coucher avec des filles à l’étranger est facile va créer de mauvais attentes lors de vos interactions. Vous ne comprendrez pas pourquoi les filles ne correspondent pas à « tout ce qu’on dit d’elles » et enchaînerez échec sur échec. Rappelez-vous : l’essentiel en séduction est de ne pas avoir d’attentes particulières.

Maintenant, être un voyageur (pour une courte ou longue durée) prêt à s’ouvrir à de nouvelles cultures, désireux de rencontrer d’autres personnes et possédant un petit côté exotique mystérieux est de facto attirant mais PAS suffisant pour arriver à ses fins. En soi, cela va vous aider à avoir un petit boost initial (surtout si votre nationalité la fait rêver) mais sans assurer derrière, l’effet retombera comme un soufflet. Comme toujours, il y a des exceptions et vous pourrez très bien tomber sur une fille qui était prête à coucher avec n’importe quel <insérer nationalité> qu’elle croiserait. Mais en pratique, vouloir rencontrer à toute prix une telle fille n’est pas un objectif viable. A l’inverse, dans certaines régions, votre nationalité pourrait même jouer en votre défaveur…

Partez donc l’esprit léger, sans penser que vous serez un don juan étranger en erasmus…et curieusement c’est là que vos origines vont jouer en votre faveur. Lisez la suite pour savoir pourquoi.

 

Guide pratique pour séduire en voyage

Il est grand temps de rentrer dans le vif du sujet, le mini-guide pour « comment draguer à l’étranger ». Si votre but est réellement de coucher avec une fille à l’étranger pendant votre voyage, alors vous devez partir le couteau de séduction entre les dents. Vous partez en mission.

Attention : vous ne voyagez pas avec la pression de devoir réussir à coucher (ayez un esprit détaché de la finalité), mais avec celle de devoir agir chaque fois que vous le pouvez. Il y a de grandes chances qu’une fille ne soit pas en vacances comme vous, elle aura donc des obligations de boulot, d’études, de rendez-vous avec ses amis en semaine, etc. Mais à l’inverse des filles de chez vous, que vous pouvez revoir les semaines suivantes si jamais vos emplois du temps ne coïncident pas, celles à l’étranger ne sont « accessibles » que pour un temps limité. Plus votre séjour est court…et moins vous aurez d’opportunités de conclure donc vous n’avez pas du tout le loisir d’attendre !

Vous devez donc privilégier les rendez-vous instantanés, les first dates le jour même (ou le lendemain). De plus, vous devez avoir une attitude beaucoup plus conquérante et entreprenante avec les filles. C’est l’occasion de pousser les interactions pour réellement voir où se trouvent les « vraies » limites (mais faites-le intelligemment…). Votre véritable ennemi ici sera, comme toujours, la logistique. Même s’il s’agit ici de logistique temporelle.

Si vous pensez qu’une approche se passe bien dans les 5-10 premières minutes, proposez de suite de poursuivre dans un bar, un café ou un parc. Si le rendez-vous instantané se passe bien…enchaînez avec un dernier verre près de votre hôtel ou même chez vous ! Séduire à l’étranger pour coucher pendant le voyage c’est une sorte de mission commando où vous allez tester vos limites. Et vous devrez accepter d’échouer et de vous prendre des râteaux. Votre mission, si vous l’acceptez, est la suivante :

[one_whole boxed= »true » animation= »Grow In » delay= » »]

Briefing de la mission :

  • Ne vous masturbez pas plusieurs jours avant le voyage. Classique pour avoir l’envie (testiculaire) d’aller aborder.
  • Apprenez l’essentiel des codes de conversation ou d’interaction avec les gens (via des sites, des guides ou, bien mieux, via des gens qui viennent de la région où vous allez). Ne faites pas le touriste cliché qui met les pieds dans le plat.
  • Préparez toute votre logistique pratique, vous n’avez pas besoin de cet obstacle qui vous FERA foirer (capotes, nécessaire d’hygiène, hôtel/appartement facile d’accès…)

En territoire étranger :

  • Abordez agressivement en étant beaucoup moins une bitch que dans votre quartier de prédilection chez vous.
  • Soyez beaucoup plus entreprenant et menez toujours l’interaction vers l’avant. Privilégiez les filles disponibles tout de suite à celles qui désirent reporter.
  • Mais ne « lâchez prise » que si elle vous dit clairement de le faire (ou si elle part). Sinon continuez !
  • Soyez ON 100% du temps. Ne tombez pas dans l’excuse du « je fais mon touriste normal avant, ensuite j’aborde ». Si vous voulez vraiment visiter des monuments plein de groupes asiatiques, restez alertes à toutes les opportunités aux alentours.

Débriefing bonus:

  • Si vous avez suivi l’article ci-dessus et appliqué les conseils mentionnés (en fait, surtout ceux de parler son langage culturel et d’être beaucoup plus actif en abordant), vous partez avec une vraie chance de faire de bonnes rencontres et coucher pendant votre voyage.
  • Vous pouvez tenter de revenir lors d’un autre voyage au même endroit et organiser des RDV avec les filles abordées qui n’étaient pas disponibles, mais considérez plutôt cette approche comme du bonus de dernier recours
  • Dans ce cas, entretenez les relations via des moyens de communications tels que Skype, Facebook ou autre.[/one_whole]

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit de drague

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction

Lâche ton com !!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit!!

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction