Dégager l’aura d’une superstar : ma rencontre avec Pharrell Williams

(Un post un peu particulier aujourd’hui, moins axé « conseils direct », mais qui reste intéressant dans la leçon qui pourra en être tirée) Pharrell williams fait parti de ce groupe fermé de star que le monde entier connait.

Parmi ceux que des millions de fans rêveraient de rencontrer en live, pour lui serrer la main, porter son t-shirt, respirer le même air … On pourrait penser que c’est trop exagéré, mais pas vraiment finalement. Qui n’a pas écouté au moins 15 fois son tube planétaire, happy ? Et bien, moi … je l’ai rencontré ! Très très peu de gens ont la chance de pouvoir ne serait-ce que l’approcher, du fait de son statut de star mondiale.  Et bien moi, j’ai pu discuter avec lui. 3 minutes … Le temps de me rendre compte, que ce n’était pas une super star pour rien ….

 

Ou comment j’ai pu expérimenter le statut de star 

moi et pharrell williams

Je vous épargne le détail, (puisqu’un reportage sortira à ce sujet) mais pour situer un peu le contexte, j’ai été invité au concert de Pharrell Williams en tant qu’invité exceptionnel. Soit dit en passant, j’ai pu expérimenter l’impact de la valeur donnée par le statut de star : je vous assure que c’est puissant comme vous ne pourriez jamais imaginer. Grosso modo, l’équipe de tournage qui me suivait h-24 transmettait directement (et sans besoin que je fasse quoi que ce soit) le message sous-jacent « je suis une star » . Tous les regards convergeaient donc dans ma direction … Alors certes, personne ne me connaissait . Mais les caméra ont certifié a l’extérieur ma valeur en tant que personne très importante. Le détachement acquis durant le périple de mon développement personnel venant appuyer encore plus ce statut fraichement découvert. 

Et c’est donc tout naturellement que j’ai voulu profiter de ce dopage de valeur temporaire. Et j’ai eu la confirmation de ce que je pensais déjà depuis très longtemps: si vous êtes connu, les filles vous valident automatiquement. Quand j’aborde un groupe de filles, première réaction : «  on va passer à la télé », suivi d’une série de comportement anormalement docile, vu le niveau de polarité que j’ai balancé dans cette expérimentation. (pour rappel, la polarité, c’est agir de façon forte et sans aucun filtre, ni calibration. En assumant tout, y compris le négatif. C’est une pratique qui ajoute de l’intensité à l’attraction naturelle des filles compatibles, mais qui augmente le risque d’échec pour les autres . Donc si vous polarisez trop, vous risquez bien de vous saborder sur 90% de vos tentatives. Et je devais bien être à 90…) . Plus tard je réitère mais en absence de caméra. Deux filles que j’aborde, très fermées au début. Mais je reste impassible, et les taquine gentiment. Je finis quand même par les dérider et les faire s’ouvrir. Jusque là, c’est mon flot qui les as embarqué dans mon univers. Puis quelques minutes d’interaction plus tard, les caméras me retrouvent. Et là : Pic d’intérêt énorme … cette fois ci non verbalisé. Mais tellement peu dissimulé, que là encore je comprend tout de suite les liens de causes à effet. 

En tout j’ai du récupérer 6 ou 7 numéros très vite, sans quasiment rien faire. La force d’une caméra et de la promesse de valeur que celle ci vous procure est indéniable. Et rend votre parcours infiniment plus simple … Ce qui explique aussi pourquoi les gens du milieu audio visuel n’ont pas autant de soucis que le commun des mortels pour se trouver des occupations sexuelles. La célébrité, ça aide donc réellement ! 

Ceci dit, je voulais quand même voir ce que ça donnait avec des superstars telles que Pharrell. Et j’allais être servi ! 

Pharrell williams, un modèle de polarité réussi 

moi et pharrell williams

Bon, cet artiste, ça fait quand même plus d’une dizaine d’années qu’il est dans le showbiz. On le connait plus pour son titre Happy, mais en réalité, il était connu bien avant tout ça. Et c’est autant d’années plongé dans cet univers qui l’a érigé en tant que star adulé qui ont façonné son comportement actuel. Et je dois avouer que j’ai été un peu impressionné. 

Pharrell dégage un calme froid presque surréaliste. En public, Il en fait peu … Très peu … Mais le peu qu’il fait est incroyablement intense. Est-ce qu’il fait ça intentionnellement ? Peut être. Ou peut être pas. Les années de surexposition médiatiques, ont peut être forcé ce trait de caractère. Le fait est, que c’est très puissant sur son entourage. Car très clairement, c’est l’extérieur qui réagit à lui, et pas le contraire. Il aspire instinctivement tout le monde dans son univers. Moi y compris … Oui moi aussi . 

Pour preuve, le déroulement de notre rencontre. C’est lui qui tient les rênes, c’est lui qui définit les règles. Notre rendez vous était arrangé, lui l’a dés-arrangé à sa convenance, me désarçonnant complètement, me laissant quelques secondes sans réactions car pris au dépourvu. La discussion qu’on a eu, j’en ai alors perdu le contrôle. Et j’ai réalisé à quel point son univers était puissant. Car finalement, moi qui passe mon temps à m’entrainer à faire rentrer les filles dans mon univers, j’ai été incapable d’en faire autant pour cette énorme star. Au contraire, c’est moi qui ai fini par plier …

Et en analysant à froid, j’en ai tiré des enseignements très intéressant. Car le modele pharrell williams est excellent pour un séducteur.  

Pour résumer, autant pour moi que pour vous, voici ce que vous devrez travailler : 

  • Less is more : en faire le moins est souvent plus classe et plus attirant
  • non réactivité : devenir un roc émotionnel
  • ralentir son débit et son body langage : Pharrell était incroyablement posé
  • toujours supposer naturellement votre forte valeur 
  • renvoyer cette image de force tranquille 

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit de drague

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction

Lâche ton com !!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit!!

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction