Coucher avec une mannequin de la fashion week

Hier c’était la fin de la fashion week. Et c’est donc tout naturellement que j’ai rencontré tout un tas de filles dépassant le mètre 75 durant ces 3 dernières semaines. Et j’ai particulièrement bien accroché avec l’une d’entres elles. Une allemande, grande très jolie, et très fine (attention, amateurs de formes s’abstenir, les mannequins qui défilent lors des défilés de la fashion week, sont bien souvent très très maigres). L’occasion pour moi de coucher avec une mannequin à nouveau.

Aborder une fille dans son quotidien 

Comme je l’ai déjà expliqué dans un précédent article, lorsqu’on sait faire, on n’a plus réellement besoin de draguer de façon compulsive ou de se faire des sessions. Pour rappel : n’oubliez jamais que comme tout, se laisser consumer par la drague est très malsain. L’idée est qu’il vous faut certes commencer par une mise en bouche violente et déterminée, faite de répétitions multiples et très régulières. Mais dès que vous avez obtenu l’autonomie, et la capacité d’aller n’importe quand, contentez vous d’aborder dans votre vie quotidien. En faisant de la sorte, vous gagnerez du temps que vous pourrez investir dans de vraies activités qui vont sublimer votre qualité de vie. 

Bref, j’étais sur le point de rejoindre un ami, quand je vois une fille incroyable traverser au loin. Mon radar est quand même bien affuté, et je les remarque de très loin, parfois à tord. Mais cette fois ci je ne m’étais pas trompé. Cette fille était vraiment canon, des traits fin, des jambes fines, grande … Tout ce qui me plait ! (Oui j’aime bien les filles un peu grandes) Seulement, le feu faisant office de trouble fête, cette dernière disparait dans le métro. A ce moment là, j’hésite absolument pas, et je fonce quand même tenter le coup . 


PS : soyez un mec d’action ! Quand vous décidez de quelque chose, faites le jusqu’au bout, sans aucune excuses. Dans la mesure du possible. Mais partez du principe qu’une décision de votre part doit être assumée jusqu’au bout. C’est cette mentalité qui vous fera aller au de la de vos anxiétés. 

coucher avec une mannequinMalgré la distance, les gens et la station métro, je finis par la retrouver, non sans être un peu essoufflé. Tout juste le temps de me mettre devant et de lui dire 

«  Bonjour ! » 

Oui, c’est tout ce qu’il faut pour aborder une fille. Un simple bonjour … En vrai, la principale excuse qui fait qu’on y va jamais, c’est justement le fait de ne pas avoir de contexte. D’excuse valable. Mais depuis quand a t-on besoin d’une raison pour parler aux gens ? Bonjour, c’est le point d’entrée de toute discussions. Et votre principale phrase d’accroche. 

A ce moment, je comprends vite qu’elle ne parle pas français. Tout juste le temps d’ajuster et donc d’enchainer avec 

«  oh, sorry, you don’t speak french … ok, my name is Mike » 

A ce moment, plus besoin d’excuse de phrase d’accroche toute faite.. La discussion coule de source.  Bien entendu, je devine qu’elle est mannequin, mais je ne le lui dis pas tout de suite. Je préfère essayer de savoir qui elle était en vrai. Très vite on accroche, mais n’ayant pas de temps je lui propose un truc : 

«  (en anglais) demain ! Je sais que tu es un peu book mais on se prend quand même un verre demain pour continuer cette discussion » 

Elle accepte, et me donne son numéro français temporaire. Et j’ai tout just le temps d’arriver au rendez-vous avec mon pote. 

La préparation du rendez-vous 

Généralement je prépare tout via texto, mais pas cette fois ci. J’avais pas le temps…  Donc pendant que rejoins mon pote, j’appelle rapidement l’allemande pour qu’elle ait mon numéro, et créer encore un peu de confort. Je décide d’une heure de rendez-vous pour le lendemain, et tout est prêt. Plus qu’à attendre ! 

 PS : Encore une fois, n’hésitez pas à accélérer la revoyure, puisque la beauté d’une rencontre aussi fortuite s’estompe plus vite que les autres. Car elle est finalement très fragile : les préjugés sur les rencontre de rue sont légion (même si infondées) et si elle a l’occasion d’en parler, les retour ne seront pas nécessairement positifs pour vous. Votre seule remède : la revoir vite, investir du temps, et rentrer dans son cercle plus proche. La meilleure solution reste aussi de coucher avec elle, car si le rapport à lieu vite et naturellement, elle se dira que c’est juste arrivé comme ça. Mais vous serez déjà intime avec elle, et vous aurez nettement plus de chance de pouvoir l’insérer dans votre vie. 

Coucher avec une mannequin n’est pas si différent

coucher avec une mannequinLe lendemain donc, jour du rendez-vous, je la retrouve à l’endroit indiqué. Et je me prends rapidement la tête avec elle : cette fille est têtue, et n’aime pas le plan que j’avais prévu, du coup gros accroc dès le départ. Mais j’aime pas avoir tord, alors je démord pas et fini par la convaincre que ce que j’avais prévu était juste incroyablement plus fun que ce qu’elle voulait me faire faire. 

 PS : N’oubliez pas que vous êtes le bonhomme ! Soyez force de proposition, campez sur vos positions et prenez les directives. Sans être abject non plus, mais n’oubliez jamais que la laissez prendre les rennes peut vous jouer un vilain tour par la suite. De même, préparez votre plan d’action, surtout niveau logistique  

L’ambiance est un peu pourrie, mais je fais abstraction et tente de radoucir la situation en racontant des bêtises. Bingo ! Les tensions se dissipent et une discussion plus légère se met en place. On commande un peu d’alcool, on discute, on rigole, je la touche de temps à autre … Et je finis par sentir une tension plus sexuelle entre nous. Parfait ! C’est exactement le moment de la bouger …

Je lui propose une petite balade, et je ne lui dis pas clairement ou je veux l’emmener : je pars sur des plaisanteries plutôt légères, et au final, elle finit par se laisser guider. A ce moment là je ne l’avais pas encore embrassée, et c’est même plutôt déconseillé . Mais ce n’est pas pour autant qu’elle ne savait pas ce qu’il se passait : mon aura était vraiment plongée dans la séduction, ma voix plus lente, mes regards plus intenses … Dans son regard je savais qu’elle savait. Et c’était suffisant ! 

coucher avec une mannequinJusqu’à arriver au pas de l’appartement … Et mon classique de sortir : 

«  Si tu veux monter rapidement, je te montre mes fameuses vidéos de vacances. Promis, je te ramène juste après ! »

Alors, très souvent, vous aurez des réticences, mais je n’en ai pas eu. Et c’est en partie parce que je ne l’ai pas embrassée . Vous jouez sur le clair obscur : elle sait qu’il se passe quelque chose, mais en même temps vous ne l’avez pas embrassé. Donc elle est encore pas complètement sure qu’elle vous plait. Ni qu’il va se passer quelque chose. Et même si au fond, elle sait très bien ce qui va se passer, le côté faussement rationnel va la rassurer en disant 

«  Oui mais de toute façon, il ne s’est rien passé encore »

et votre travail pour la ramener dans votre intimité sera facilitée. 

Si vous l’aviez embrassée par contre, même si elle avait envie de vous, il n’y a plus aucune excuse qui permettraient de rassurer son esprit rationnel, car c’est un fait, vous vous êtes embrassé. Et puis, c’est aussi le jeu qui en est moins drôle : toute cette phase de « je te cherche, moi non plus » qui disparait … 

Moi en tout cas, je me suis facilité la tâche, et une fois chez moi , il n’y avait plus grand chose à faire. Même pas eu le temps d’entrer dans l’ascenseur qu’on s’embrasse fougueusement . Quelques minutes plus tard, nous faisions des bébés … Coucher avec une mannequin c’est simple !

 

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit de drague

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction

2 Commentaires

  1. olivier octobre 7, 2014
    • Mike octobre 9, 2014

Lâche ton com !!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit!!

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction