Tout commence avec les rêves … Ou comment Disney a fait de moi ce que je suis

Ce week end, j’étais à disneyland. J’y ai été invité, donc j’ai pas payé (Et oui, il m’arrive plein de truc sympa en ce moment.. ). Et puis viens le spectacle de clôture … Magnifique! Alors oui, tu te demandes surement pourquoi je parle de disneyland, du spectacle, alors que tu veux avoir des informations sur comment draguer. Et bien justement : tout au bout de ce spectacle – que je trouve aujourd’hui encore, génial parce que, oui je suis encore un grand enfant – la voix off nous remercie de notre visite, et c’est l’occasion d’envoyer l’une des catch phrase de disney

Tout commence avec les rêves… 

Et c’est là que j’ai réalisé. Je me suis souvenu d’où m’est venu cette détermination sans faille qui me caractérise aujourd’hui. 

La chance n’existe pas : il n’y a que la détermination de vrai

tout commence avec les rêves

En ce moment, les opportunités se succèdent, et c’est plutôt génial. Mais ne t’y méprend pas : en aucun cas ce qui m’arrive est du au petit bonheur la chance. J’ai appris a saisir les opportunités au vol sans aucune hésitations . L’idée c’est que, très peu de personnes considèrent certaines choses comme étant accessibles. Ce qui fait que, lorsqu’une chance se présente, une personne lambda ne va tout simplement même pas réaliser que cette chance lui est passée sous le nez. Lorsqu’on réduit son champs des possibles, notre perspective se réduit d’autant. 

Pour autant, accepter un champs des possible plus vaste, revient aussi à réaliser qu’on peut également échouer plus souvent. Bah oui : plus on essaie des choses différentes, plus grandes sont les chances d’échouer. Et c’est principalement pour cela que personne ne fait l’effort d’ouvrir ses perspectives à des choses nouvelles. Parce que justement, ça demande de l’énergie, une force de caractère pour se relever en cas d’échec … en un mot : de la détermination

La détermination justement … un concept qu’il est plus facile de décrire qu’à adopter. C’est facile de concevoir le fait de ne pas abandonner. C’est plus dur d’appliquer ce principe lorsqu’on est mis au devant d’un échec cuisant

Et bien je vais te dire : les échecs cuisants, j’en ai eu des  tas et des tas. Tellement que je ne les compte plus. Mais je me suis relevé à chaque fois. Ces échecs ne m’ont jamais fait abandonner. Que ce soit dans le domaine des études, du sport, du business, et en l’occurence aussi .. de ma vie sentimentale ! Pourquoi ? parce que ma détermination est inébranlable. Mais ça n’a pas toujours été le cas … 

Un week end chez mickey pour tout remettre en question 

Il fut un temps où, je me laissais vivre. Comme tout un chacun. Je laissais la vie me dicter ce que je devais faire. Les risques ? Oh non … mieux valait ne pas m’en parler. Car j’estimais déjà avoir si peu, que de risquer de perdre ce mini bout de rien me faisait flipper comme rien d’autre. Et puis, un weekend, on est parti chez Mickey. C’était chiant … Attendre des heures pour 3 attractions. Super ! Mais à la fois tellement beau qu’on s’y sent plutôt bien à chaque fois (sauf quand on devait attendre à coté des gens … ça me terrifiais) Ceci dit, au bout de cette journée, c’était aussi l’occasion de voir le feu d’artifice. Et d’entendre pour la première fois cette phrase : «  tout commence avec les rêves .. » 

Alors, je ne sais pas pourquoi, ni quel réaction chimique s’est produite, mais je sais que ça m’a remis en question. Tout commence avec les rêves … L’univers féérique, le retour en enfance, ce surplus d’émotions positifs … Je pourrais pas expliquer en détail mais je sais que c’est à partir de ce jour que je me suis remis en question. Une remise en question qui a commencé par la base : ma vie sociale (qui de base était chaotique, étant donné ma timidité maladive. Car malgré le spectacle, croyais moi, de temps à autre je me sentais mal autour de gens que je ne connaissais pas) 

tout commence avec les rêves

Et c’est là que je me suis souvenu d’une chose : mon rêve à moi c’était d’avoir une vie géniale. Et pas cet ersatz de vie, dans laquelle je me cachais de peur de me confronter à l’extérieur. J’ai commencé a ouvrir les yeux. J’avais des rêves et je les ai oublié … Oublié pourquoi ? parce que la vie me rappelais au moindre écart que l’échec était douloureux. Parce qu’aussi, mon cercle d’amis (imposés car je n’avais pas le loisir de choisir) me rappelais sans cesse que je devais rester timide. Parce que la société ne réserve pas grand chose à des gens dépourvu de confiance, et que c’est bien rare de voir des gens vraiment timide arriver à quelque chose … Sauf talent (ou plutôt don) exceptionnel. 

L’extérieur essaie constamment de nous tirer vers le bas. L’univers dans lequel on vit prône la médiocrité. Et c’est en ça que les personnes qui ont besoin de changements ont du mal à se sortir les doigts : rien n’est fait pour leur faciliter la tâche. Et je suis bien placé pour le savoir . 

Ceci dit, cet événement déclencheur, m’a ancré de façon indélébile, cette volonté d’aller contre vents et marais. C’est complètement anodin, mais le fait d’être retourner en enfance l’histoire d’un weekend, m’a montré a quel point ma vie était devenue pathétique. La vie que j’avais imaginé gosse, ne ressemblait en rien à ce foutoir dans lequel j’étais .

Alors, certes tout le monde ne part pas d’aussi loin. Mais cet épisode m’a appris quelque chose que tout le monde devrait avoir en tête : c’est de se battre pour ses rêves qui rends une vie palpitante. Se contenter du peux que l’on peux attraper … C’est triste au possible ! Et de toute façon même comme ça il y aura forcément des déconvenues et des regrets … Alors quitte à se prendre des sandales dans la tronche : autant essayer de poursuivre ses véritables rêves. Car comme disneyland disent : « tout commence avec les rêves… » 

Je disais récemment à un de mes coaché : Ne laisse en aucun cas la vie, les éléments extérieurs, et les autres te persuader que tu n’es pas capable de faire ce que tu veux réellement faire. Peu importe ce qui se passe, n’oublie pas que la vraie défaite, c’est d’abandonner. 


Alors ne laisse personne, je dis bien personne, t’empêcher de réaliser tes rêves. Personne ! Pas même moi . Il n'y a de limite que celles que tu t'impose ! Fais ce que tu veux faire, peu importe ce qu'on te dis. 

Si j’y suis arrivé, alors toi aussi tu peux !

Tiens, ce mec là, je le respecte … Prends en de la graine :

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit de drague

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction

Lâche ton com !!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Inscris toi maintenant et reçois
ton cours gratuit!!

Et tu découvriras comment te lancer efficacement dans la séduction